Grand prix FDSUT pour l’innovation 5 millions FCFA remis à chaque lauréat pour un accompagnement

fdsutCrée auprès de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), le fonds de développement du service universel des télécommunications (FDSUT) a initié avec le CTIC (Accompagnateur de croissance TIC), un concours pour réveiller le génie créateur des jeunes entrepreneurs sénégalais qui s’activent dans les TIC particulièrement.

Le concours auquel ont pris part 200 candidats provenant de l’ensemble du territoire national et de la diaspora vise à amener ces  jeunes entrepreneurs à proposer des solutions TIC innovantes au profit des secteurs de l’agriculture de l’élevage et de la santé.

 Le FDSUT est un autre dispositif du code des télécommunications permettant le financement de projets TIC utiles au développement du Sénégal. Selon Aly  Coto Ndiaye, son Directeur Général, le fonds entend par cette initiative accompagner les jeunes pour la réalisation de leurs projets de télécommunications /TIC relatifs aux applications et aux contenus. C’est pourquoi il a ainsi, en partenariat avec le CTIC Dakar,  organisé la première édition du grands prix FDSUT pour l’innovation TIC,  pour déceler le talent chez les  jeunes Sénégalais porteur de projets.

Assane Sylla (Baol rang) , Awa Kaba (Sorétoul) ; seedcom ; ont respectivement remporté les trois prix du volet agriculture et empochent  chacun un chèque de 5 millions FCFA  pour le montage ou le fonctionnement de leurs projets.

Le volet élevage qui n’a eu que deux prix a vu la consécration d’Amadou Sow (Daral)  et d’Abdoulaye Diaw (Sen gounou ) . Moustapha Kane ( CMU), Fatoumata Bèye (SIES et Mouhamed Lô (CMU  connect )ont eux, gagné les trois prix du secteur de la santé pour la qualité de leurs projets respectifs.

Venu présider la rencontre, le DG de l’ARTP Abou Lô a expliqué que le FDSUT à travers ce concours incite les jeunes à entreprendre et à se constituer en valeur ajoutée pour leur pays, au moment où la problématique de l’emploi est une préoccupation du gouvernement et des populations. Pour finir en beauté, Abou Lô a promis 500 millions au  Ctic afin de soutenir les populations en encourageant les tic.

IDIAZ

Devenez fan en "Likant" notre page facebook

Les commentaires sont fermés.